METHANISATION

La méthanisation est aussi appelée gazéification.
Son produit de fabrication est un biogaz : le méthane (CH4).

La méthanisation est un processus naturel de décomposition de matières organiques en anaérobie (absence d’oxygène) produisant du biogaz et un digestat (un compost). Jadis, nous connaissions la méthanisation de la houille (le méthane appelé grisou) dans nos gazomètres qui « ornaient » certains faubourgs de nos villes (à Arlon : rue du gazomètre) et fournissait le gaz de ville. Ce n’est rien également que les gazogènes des véhicules durant la seconde guerre mondiale.

La méthanisation peut aussi être lancée par tout produit organique : paille, déchets ménagers, bois, etc. Le méthane est utilisé directement comme moyen de chauffe (l’ancien gaz de ville) ou comme carburant pour une double production. On parlera de cogénération.

Pour la méthanisation, nous désirons mettre en avant l’usage de sources énergétiques renouvelables, par exemple le bois ou la paille. Nous parlerons alors de biométhanisation. Le processus n’est pas sans difficulté certes comme celui de l’approvisionnement ou de la méthanisation en continu afin d’éviter des ruptures soit de stock soit de méthane.