Puis-je devenir coopérateur maintenant ?

Réponse : Oui.

Le capital variable de la coopérative Lucéole va aller croissant (avec ses besoins croissants). La société peut et veut donc accueillir de nouveaux coopérateurs à tout moment. Les coopérateurs peuvent aussi augmenter le nombre de parts qu’ils détiennent en fonction des besoins d’investissement de la société. Elle ne pourra cependant faire appel public (c-à-d à l’aide de publicité via internet ou les médias traditionnels) à l’épargne que lorsqu’elle aura été agréée.

Chaque membre d’une famille peut devenir coopérateur. Les mineurs d’âge devront toutefois s’assurer de l’autorisation parentale.

Les personnes morales (sociétés, entreprises, associations,…) peuvent aussi souscrire des parts. Les statuts ont prévu ce type de souscription sous forme de parts de type C.

L’entrée dans le capital de la coopérative (ou la sortie) n’entraîne ni frais ni taxes.

La sortie du capital de la coopérative (suite à une démission ou exclusion d’un coopérateur) se fait suivant les conditions prévues dans les statuts : « Un remboursement est en principe subordonné à un délai de douze mois, à dater du jour de la démission…Toutefois, le conseil d’administration peut déroger à cette règle et anticiper ou postposer le remboursement en respectant les règles fixées au règlement d’ordre intérieur (R.O.I.) … Le conseil d’administration a la faculté de postposer un remboursement si celui-ci avait pour conséquence de mettre gravement en péril la trésorerie de la coopérative ou de réduire l’actif net suivant la définition de l’article 429 du Code des sociétés en dessous de la part fixe du capital social. »